L'association Cultures du Coeur

 

L’accès à la culture est un droit pour chaque personne, quelles que soient sa nationalité, sa situation sociale, financière et professionnelle et constitue un réel facteur d’insertion. Par le plaisir qu’elle procure, les échanges qu’elle permet et le questionnement qu’elle provoque, la culture apparaît en effet indispensable à la construction d’une identité individuelle comme collective. Elle constitue une force de transmission des valeurs de notre société et d’éducation et de citoyenneté.

L'accès à l'offre culturelle et sportive est disponible avec les codes d'accès sur le site Internet http://www.culturesducoeur.org/

 

 // Fonctionnement

L’association est une interface entre des entreprises culturelles et sportives et des établissements sociaux. Elle développe ainsi des partenariats avec les structures culturelles et sportives dans le but de mettre à disposition des invitations à des représentations.

 
Parallèlement, l'association crée et anime un réseau de relais sociaux sur lequel elle s'appuie pour identifier les publics bénéficiaires et leur faire part de l'offre culturelle et sportive. Ce vaste réseau d'associations et de services de collectivités partenaires intervenant dans les champs du social, du médico-social, du soin, de l'insertion, du handicap sont les relais du dispositif auprès des publics. Cultures du Coeur travaille à l'accompagnement des publics vers la sortie culturelle tout en respectant le libre choix des personnes et ne se positionne en aucun cas comme porteur d'un modèle culturel. L'association développe d'autre part des actions d'information et de sensibilisation à la médiation culturelle, notamment via l'organisation de visites-découvertes. Cultures du Cœur porte également des projets spécifiques et/ou multi-partenarial, en fonction des besoins identifiés.

En sept ans d’activités, Cultures du Cœur Auvergne a permis l’utilisation, dans le cadre de projets individuels, de plus de 16400 invitations en Auvergne.
L’association compte à ce jour 230 partenaires culturels et sportifs et 260 partenaires sociaux.
 

// L’histoire

L'association Cultures du Cœur a été créée en 1998 à Paris de la rencontre entre Edgar Dana, ancien directeur du réseau spectacle de l’ANPE et Roger Hanin, artiste.

La création de Cultures du Cœur émane d’un simple constat : seuls 12% de nos concitoyens ont des pratiques culturelles. La fréquentation des spectacles, des musées, du patrimoine est quasi nulle pour les habitants des Zones Urbaines Sensibles. Malgré les efforts soutenus par les politiques publiques, cette situation ne s’améliore pas. Or on estime à 300 millions par an le nombre de places inoccupées dans les salles de spectacle et dans les stades, notamment dans le secteur subventionné.
Face à ce constat, l’association Cultures du Coeur a mis en place une action nationale de lutte contre l’exclusion culturelle et sportive en faveur des personnes en situation de précarité.
Son action s’inscrit directement dans la loi d’orientation du 29 juillet 1998 qui évoque « le droit à l’égalité des chances par l’éducation et la culture » considérant comme droits fondamentaux, après la nourriture et les soins « l’égal accès de tous, tout au long de la vie à la culture ».
La mission de Cultures du Coeur est de réduire les inégalités face à ce droit.
Dès sa fondation, Cultures du Cœur reçoit le soutien du Président du Sénat, M. Christian Poncelet.
Depuis septembre 2005, l’association est déclarée d’intérêt général, et développe son action sur plus de soixante départements dans toute la France.

L’association Cultures du Cœur Auvergne a été créée en 2005 par Alain Vassort, l’actuel président.


// Philosophie

L’association Cultures du Cœur a la conviction que l’accès aux productions, aux pratiques et aux équipements culturels, artistiques, sportifs, de loisirs de toute personne en situation de précarité est essentiel dans un processus global et durable de formation du citoyen, de tissage du lien social et de l’épanouissement de chacun dans le cadre d’un processus global d’insertion. 
C’est également un levier efficace qui participe au maintien du lien social et familial, à l’ouverture de l’autre et au développement de tout individu.